« Créateur de lien social, l’événementiel est le média par excellence du débat, de la confrontation et donc de l’anti fake news ! »

Laurence Rousseau, journaliste et fondatrice de Meet-In, signe une tribune appelée « L’Événementiel, un puissant anti fake news ? ».

Nous pensons que le point d’interrogation est en trop, chère Laurence ! Car, chez Gens d’Ev’, nous souscrivons à tout ce qui y est dit sur la vocation sociale de l’événement, notamment lorsqu’il « ouvre aussi la porte à la discussion, à la contradiction, à l’expérimentation et donc à une meilleure évaluation de la vérité ».

Ce billet résonne avec les propos d’Yvan Attal, célèbre et talentueux acteur français, qui remontait en 2018 sur une scène de théâtre, après six ans d’absence. Il raconte ses impressions, dans une interview au Figaro, et explique notamment son plaisir d’être sur les planches : « Au théâtre il n’y a qu’une prise, qu’un plan-séquence large. On ne triche pas, on ne refait pas ».

L’événementiel, c’est pareil. Même si on doit repenser les modèles et favoriser l’échange, et remettre en cause les formats de keynote à la TedX qui, aussi inspirants soient-ils, ne débouchent sur aucune confrontation avec le speaker ou entre les participants.

Le temps de l’échange et de la co-création dans les événements est arrivé !

Team GDEV – Février 2019