« Et si on saisissait l’occasion de revoir en profondeur le processus des appels d’offres, compétitions et autres référencements ? »

Le secteur événementiel est noyé dans la compétition et les AO qui prennent des formes variées. Des annonceurs décident simplement de faire appel à leur agence en qui ils ont toujours eu confiance. Des agences événementielles proposent à leur client ou prospect de challenger 2 équipes créatives internes pour simuler une mise en compétition. Ces 2 cas contrastent encore avec les appels d’offres publics. Ceux-ci ont lieu sans aucune relation humaine, tout comme les process de référencement des achats des grands groupes qui sélectionnent souvent un panel, puis lancent des appels d’offres à l’envie sans certitude de business.

Réunir agence et annonceur « au vert »

Ces exemples constituent-ils une pratique vertueuse ? Jamais en totalité. Il existe peut-être une alternative : que l’agence et son client co-construisent l’événement ensemble, en misant sur la relation et le travail collaboratif, plus que sur la compétition. Concrètement, il s’agit de se réunir tout ce petit monde au vert et pour y définir les fondamentaux. Cet exercice oblige les dirigeants de l’agence et les décisionnaires chez l’annonceur à faire équipe, avec un staff trié sur le volet et en petit comité, au calme.

Méthode et bienveillance 

Avec beaucoup de méthode, une permanente bienveillance et l’implication de tous, les beaux projets naissent. Et ça marche !

En 2017, DomPro, une enseigne du groupe Adeo (ex Leroy Merlin) a souhaité changer la formule de son forum des pros annuel et ses 170 stands. Cette opération prenait la forme d’un salon BtoB traditionnel qui voyait sa fréquentation baisser faute de renouvellement.

L’agence a proposé à son client de co-créer un nouvel événement en 3 volets :

  • un moment innovation avec des pitchs de produits innovants
  • un moment rencontre business sous forme de rdv de 30 minutes
  • un moment découverte de groupes de produits en démonstration sous forme de parcours

L’ensemble était complété par des moments conviviaux indispensables à la rencontre et aux échanges. La conception du format s’est faite en totale harmonie entre l’agence et l’annonceur.

La co-conception est possible et certainement beaucoup plus profitable pour la marque comme pour l’agence que certains appels d’offres !

Gilles, Gens d’Evénement – Janvier 2019